Résidence sociale 220 logements

Résidence sociale 220 logements, Chevilly-Larue

La résidence sociale de 220 logements est constituée de deux volumes parallélépipédiques reliés entre eux au niveau du rez-de-chaussée par un espace d’entrée. Au-dessus de ce niveau, les deux corps de bâtiment sont séparés par un vide constituant une percée visuelle.

Les deux volumes du bâtiment et leur espace d’entrée forment un ensemble architectural dont le caractère homogène est souligné par l’unité du béton blanc qui recouvre l’ensemble des façades, et par la régularité de ses ouvertures vitrées. Cette écriture architecturale sobre et rationnelle exclut toute gestualité formelle de façon à assurer une maîtrise des coûts et des performances énergétiques, et à mettre l’accent sur la matérialité et les spécificités constructives du projet.

Le projet est conçu en structure poteaux-dalles et comporte des façades constituées d’éléments en béton préfabriqué autoporteurs. Les façades sont désolidarisées de la structure du bâtiment, ce qui permet d’éliminer les ponts thermiques. Les fenêtres sont intégrées dans un ensemble de serrurerie qui comprend les volets roulants métalliques.

 

The low-income housing project with 220 accommodations in the designated development area of the Triangle des Meuniers in Chevilly-Larue consists in two plane-parallel buildings connected at the ground floor level by an entryway.  Above this level the two buildings are separated by an empty space creating a visual gap.

The two parts of the building and the entry space form an architectural whole whose uniform character is emphasized by white concrete facing covering the façades and the regular spacing of the glass-covered openings.  This sober, rational architectural style excludes any excessive formal additions to ensure cost control and energy efficiency and focus attention on the material and special construction of the project.

The project is designed around a structure of column-slabs and includes façades of self-supporting prefabricated concrete elements.  The façades are separate from the building’s structure, which eliminates thermal bridges.

The windows are an important part of the architectural composition.  They are integrated into special metalwork structure that integrates rolling metallic shutters and lateral ventilation grids.  This system ensures superventilation of rooms in the summer when the shutters are closed, and signs the project with a unique decorative feature.